Tom, petit homme,Tout petit homme, tom

Voici un nouveau livre à vous faire découvrir :

Petite présentation de l’auteur :

Barbara Constantine se partage entre le Berry (près Le Blanc, dans l’Indre), par amour de la campagne (entre autres), Biarritz (pour raisons familiales) et Paris (côté Ivry-sur-Seine), parce que la ville, c’est pas mal aussi (des fois). Elle est scripte et romancière. Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom est son troisième roman, après Allumer le chat (Calmann-Lévy, 2007) et À Mélie, sans mélo, publiés chez Calmann-Lévy.


Quatrième de couverture :

Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobil-home déglingué avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l’a eu à treize ans et demi). Comme Joss aime beaucoup sortir tard le soir, tomber amoureuse et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent tout seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va dans les potagers de ses voisins, pique leurs carottes, leurs pommes de terre… Mais comme il a très peur de se faire prendre et d’être envoyé à la Ddass (c’est Joss qui lui a dit que ça pouvait arriver et qu’elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention, efface soigneusement les traces de son passage, replante derrière lui, brouille les pistes. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), couchée par terre au milieu de ses choux, en train de pleurer, toute seule, sans pouvoir se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom (petit homme) n’était pas passé par là…

Avis : J’ai lu ce livre en assez peu de temps, et c’est comme un petit bonbon.

L’histoire est un peu simple mais efficace de part l’émotion qu’elle nous donne et la réalité de la vie.

Toute l’histoire se crée à partir de la vie de Tom et Joss, une vie particulière qui mène Tom a se débrouiller seul pour manger, faire ses devoirs…

Par la suite, arrivent les voisins, Madeleine bien sur , et le couple d’anglais, des personnes différentes et attachantes.

Les animaux de compagnie sont assez présent dans ce livre, je trouve ça assez rigolo d’ailleurs de s’arreter sur les chats, le chien…

L’histoire se déroule principalement au domicile de Tom et de ses voisins, on s’identifie fortement au personnage de Tom vu que son point de vue est mis en avant tout au long du roman.

Ce livre ne m’a pas autant marqué que « A melie sans Mélo » de la même auteur, mais il reste dans le même style, ce qui n’est pas déplaisant.

Pour une lecture et légère et un principe simple : l’amour des gens et la solidarité…foncez.

J’ai eu la chance de me le faire dédicacer et ce fut un plaisir de rencontrer Barbara Constantine.

Bonne lecture à vous !

 

Source : editions calmann levy

Une réflexion sur “Tom, petit homme,Tout petit homme, tom

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s