La nostalgie heureuse

Résumé : « Tout ce que l’on aime devient une fiction. La première des miennes fut le Japon. A l’âge de cinq ans, quand on m’en arracha, je commençai à me le raconter. Très vite, les lacunes de mon récit me gênèrent. Que pouvais-je dire du pays que j’avais cru connaître et qui, au fil des années, s’éloignait de mon corps et de ma tête ? « .

editions Albin michel , babelio

Mon avis : Dès sa sortie, je voulais le lire. Puis j’ai lu des articles de blog me donnant encore plus envie. Pour mon anniversaire, on me l’a offert et je l’ai commencé de suite.

Dans ce livre autobiographique, on suit Amélie Nothomb revenir au japon à l’occasion du tournage d’un documentaire la concernant.

Elle n’était pas retournée au japon depuis 1990, autant dire que ce pays si cher à son coeur a quelque peu changé.

Elle y retrouve sa nounou, son ancienne école maternelle, son ancien copain, ses lieux qu’elle a tant aimés…

Un livre poétique et nostalgique. A lire et relire

Une fois le livre terminé, on a de suite envie de prendre un avion  pour le japon.

A voir :  le documentaire sur Amélie Nothomb une vie entre deux eaux

Et vous, quelle est votre dernière lecture ? 

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s