Les ours n’ont pas de problème de parking

Résumé : Un Hold up entre les fêtes tourne mal. Un vieux monsieur abandonne sa boite à tartines. Le prisonnier le plus célèbre du royaume s’évade. Un chien en peluche part à la recherche de sa mère inconnue. Un gardien de but est mis hors d’état avant le match de foot. Un téléphone se fait écraser en pleine nuit sans témoin. Le père noël a des états d’âme. Un chat sans moustache erre dans la cuisine. Après avoir lu des histoires pareilles, qui prétendra encore que les ours n’ont pas de problème de parking ?

 

Mon avis : Un titre très accrocheur, et un résumé assez décalé, je ne pouvais qu’apprécier. J’avais deja entendu parler de Nicolas Ancion avec son livre « Nous sommes tous des Playmobiles ».

Tout d’abord, en commençant ma lecture, je ne m’attendais pas à lire plusieurs nouvelles de maximum 10 pages chacune. Parfois les nouvelles, ça change un peu d’un roman mais la malheureusement je les ai trouvées trop courte pour pouvoir s’attacher aux personnages.

Petit plus pour la nouvelle « Pas de vacances pour le chien brun » que je vous conseille.

Le Dortoir, nouvelles autour de descriptions de chambres et de leurs occupants, ces nouvelles ne m’ont pas séduites, peut etre un peu trop loufoques pour moi.

Si vous aimez la folie et les nouvelles, n’hésitez pas pour ce livre si non passez votre chemin.

Je remercie le site Babelio pour ce livre reçu lors de la masse critique.

lien du livre sur le site babelio

site de Nicolas Ancion

 

Advertisements

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s